Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum




LA GAUCHE EUROPÉENNE A LE VENT EN POUPE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA GAUCHE EUROPÉENNE A LE VENT EN POUPE !

Message par PascalCompagnonRavet le Ven 28 Fév - 18:00

Francis Wurz dans l'Humanité Dimanche a écrit:
source

La GUE (Gauche unitaire européenne) pourrait presque doubler" le nombre de ses députés lors des élections européennes du 25 mai prochain, notait il y a quelques jours une agence de presse spécialisée dans les affaires européennes ! (1) Se fondant sur les enquêtes d’opinion les plus récentes, l’étude souligne que "notre"groupe au Parlement européen est crédité de 55 à 60 sièges (contre 35 aujourd’hui) , soit autant que le groupe libéral (qui en compte 85 actuellement) ! (2) La GUE pourrait donc devenir le troisième groupe de l’Assemblée de Strasbourg, derrière les deux formations dominantes: celle des "Socialistes et Démocrates" (S&D)  et celle du "Parti populaire européen" (PPE) qui seraient "au coude à coude" avec plus de 200 parlementaires chacun.

Certes, comme c’est le cas pour tout sondage, il s’agit d’une photographie des intentions de vote à un moment donné. Des évolutions sensibles sont naturellement possibles -dans un sens comme dans l’autre- et nous ne prétendons nullement vendre la peau de l’ours à trois mois du scrutin! Il n’en est pas moins instructif d’observer les tendances lourdes à l’œuvre dans la plupart des pays membres de l’UE, alors même que la campagne électorale n’a pas vraiment démarré.

Or, que nous apprennent ces enquêtes? D’abord, que tous les groupes de droite seraient en recul: aussi bien les "européïstes" qui sont aux leviers de commande de l’actuelle construction européenne (PPE et Libéraux) que les "europhobes"des deux groupes les plus réactionnaires de l’actuel parlement, et qui rassemblent notamment les conservateurs britanniques , d’une part, et les ultra de l’UKIP britannique, de la Ligue du Nord italienne et du parti de Philippe Devilliers, de l’autre. Ensuite, il apparaît que le groupe des Verts et des Régionalistes connaîtrait, lui aussi, un repli sensible -à l’opposé des "Socialistes et Démocrates"qui, eux, progresseraient, bien que dans une proportion nettement moindre que la Gauche unitaire européenne.

Reste le cas de l’extrême droite affirmée. Ses élus siègent aujourd’hui parmi les 32 "Non inscrits", d’origines très diverses. Pour pouvoir, demain, constituer un groupe, ils devront rallier 25 députés de sept nationalités différentes. Cette hypothèse n’est , hélas, pas exclue. Mais, à ce stade, pas assurée non plus. On le voit: il n’y a aucune fatalité à voir le "raz-de-marée populiste" annoncé déferler sur le Parlement européen, le 25 mai prochain ! Les progressistes légitimement révoltés par les politiques et le fonctionnement de l’actuelle construction européenne sont loin d’être cloués au sol ! À ce stade, ils ont même le vent en poupe ! Les partis membres du groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE) sont quasiment tous donnés en progression: du Front de gauche à "Die Linke"; de Syrisa de Grèce à la Gauche Unie d’Espagne; du Parti de gauche de Suède aux "Rouges et Verts" du Danemark; du Sinn Fein irlandais  au Parti socialiste des Pays-Bas; du Parti communiste portugais au Parti socialiste de Lettonie…En outre, des députés de partis non encore membres de notre groupe aujourd’hui envisageraient de le rejoindre,comme ceux du Parti travailliste de Croatie et de l’Alliance Rouge-Verte de Finlande. Quant au Parti de la Gauche européenne (PGE), auquel sont affiliés nombre de ces formations, il s’est donné, on le sait,avec la candidature officielle de notre ami grec, l’emblématique leader du parti Syrisa, Alexis Tsipras, à la présidence de la Commission européenne, un porte-parole convaincant et rassembleur à l’échelle de toute l’Union européenne.

Le résultat final dépendra désormais pour beaucoup de la capacité de chacune de ces forces à mobiliser sans étroitesse quiconque aspire à saisir l’occasion de cette élection pour apporter sa pierre à la patiente édification d’une Europe refondée. Cela vaut pour le Front de gauche.

——–
(1) "Europolitique" du 17/2/2014
(2) Le groupe libéral (ALDE) regroupe notamment les "Libéraux-Démocrates" alliés au conservateur Cameron en Grande-Bretagne,et les "Centristes" français.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer
avatar
PascalCompagnonRavet
Admin

Messages : 209
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 59
Localisation : Auvers sur Oise

http://fdg-sausseron.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum