Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum




Abstention. Au Havre, la gauche victime de ses propres électeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abstention. Au Havre, la gauche victime de ses propres électeurs

Message par PascalCompagnonRavet le Mer 26 Mar - 18:26


Le Havre (Seine-Maritime), envoyé spécial.  Dans le grand port industriel de Seine-Maritime, le maire sortant UMP a été élu, dimanche, dès le premier tour. Ici, la « vague bleue » tient d’abord au manque de participation dans les quartiers populaires, où les électeurs, traditionnellement favorables au PS et surtout au PCF, ont traîné les pieds.


Dans un bar du centre-ville, hier matin, à quelques pas de la mairie, les garçons en pantalons taille basse s’embrassent en arrivant, commandent un café et jettent un coup d’œil aux journaux sur le comptoir. L’Équipe, d’abord – pour le rugby –, puis le quotidien local qui titre « Victoire par K.-O. » avec une photo d’un homme bras levés et boutons de manchette en l’air, chemise Vichy, cravate et veston bleu marine, yeux rouges. À sa table, un des jeunes, chaussures en daim pointues et couleurs pétantes, est pendu au téléphone, affairé en vue d’une fête pour l’élection au conseil municipal d’un ami. « Ce n’était pas prévu aussi tôt, mais maintenant qu’Édouard a gagné, on peut y aller », explique-t-il au serveur. Soudain, un gars, casquette vissée sur le crâne, nez dans le journal, rit à gorge déployée : « Oh, voilà qu’ils expliquent leur déroute par l’abstention de leurs électeurs, la gauche… N’importe quoi, ils avaient qu’à voter s’ils ne sont pas contents ! »


La veille, dimanche soir, Édouard Philippe, désigné comme successeur en 2010 par Antoine Rufenacht, a, avec 26 664 voix et 52 % des suffrages exprimés, remporté le scrutin dès le premier tour dans cette ville de 174 000 habitants. Face à la victoire de cet homme qui, selon l’expression de la presse havraise, « ne touche plus terre », la gauche est au fond du trou, victime d’une abstention particulièrement forte de ses propres électeurs : au niveau de la ville, la participation plafonne à 47 % (contre 55,5 % en 2008). Désigné, en octobre 2013, comme candidat du PS à l’issue d’une primaire où la participation avait déjà été très faiblarde (1 500 votants environ), Camille Galap (8 581 voix et 16,7 % des suffrages exprimés) pointe une « victoire de l’abstention » : « Les gens ne croient plus en l’appareil politique », se désole-t-il. Laurent Logiou, son prédécesseur à la tête des socialistes locaux, lâche : « Quand on faisait campagne, on sentait les gens non pas agressifs, mais désabusés et désenchantés. On aurait dû se méfier. » Au soir du premier et dernier tour, la communiste Nathalie Nail n’en revient pas, avec 8 385 voix et 16,4 % des suffrages exprimés, de voir sa liste de rassemblement entraînée dans la « spirale » sanctionnant la gauche de François Hollande, « reflet de la désespérance engrangée par la politique gouvernementale de renoncements ».



Lire la suite de cet article très intéressant sur le site de l'Humanité en cliquant ici

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer
avatar
PascalCompagnonRavet
Admin

Messages : 209
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 59
Localisation : Auvers sur Oise

http://fdg-sausseron.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum