Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum




Le 25 mai, on va gagner !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 25 mai, on va gagner !

Message par Résistance politique le Mer 21 Mai - 1:29




La plupart des sondages prévoient une abstention record de plus de 60% pour les prochaines élections du « parlement » européen. Et c’est tant mieux.

L’Union européenne est régie par des traités. Celui de Rome (1957) est économiquement libéral. Il érige la « libre concurrence » en principe intouchable. Quelques années auparavant, la CECA (Communauté européenne du charbon et de l’acier) avait mis en libre concurrence le charbon de France et celui de la Ruhr. Et comme le charbon de la Ruhr est bien plus facile à extraire que celui des bassins miniers français, parce qu’il est enfoui moins profondément et en couches plus épaisses et plus régulières, il était facile de prévoir ce qui allait arriver aux mines de Lorraine, du Nord-Pas-de-Calais et du Tarn. Pour l’acier, cela a pris un peu plus de temps, mais aujourd’hui, on peut dire que le grand patronat industriel allemand a atteint ses objectifs de 1940. Il a simplement dû être un peu patient…

Les tours de vis des traités de l’U.E.

Tous les traités qui ont suivi la CECA et Rome ont donné un nouveau tour de vis « libéral » à la « construction européenne », en mettant en concurrence les petits producteurs et les  mastodontes, en imposant des privatisations, en empêchant les États d’utiliser leur monnaie comme levier pour réduire leur déficit extérieur, etc. Le tout sous le regard bienveillant des États-Unis. Les réformes de la Politique agricole commune ont sinistré la petite agriculture et laissé le champ libre aux géants de l’agroalimentaire. Le mark s’impose sous le nom d’ « euro » à tous les pays signataires du traité de Maastricht, et étrangle toutes les économies… sauf celle de l’Allemagne.

En ce printemps, François Hollande, soi-disant élu « pour combattre la finance », impose l’austérité sous le nom de « pacte de responsabilité » : réduction des cotisations sociales des patrons (donc plombage des caisses de retraites et de la sécu) en échange de vagues promesses d’embauche qui ne seront jamais tenues (tous les précédents cadeaux aux chefs d’entreprises le montrent), poursuite du gel des salaires des fonctionnaires… Mais, même un président d’ultragauche serait obligé d’en faire autant (du moins s’il refuse de sortir de l’U.E.), puisque le TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) est entré formellement en vigueur le 1er janvier 2013 et commence à s’appliquer dans toute sa rigueur cette année. 

La fiction d’un « parlement européen »

Or, que peuvent les eurodéputés pour changer de politique et sortir de cette austérité « libérale » qui vide les poches des classes populaires pour gaver les banquiers ? Absolument rien ! Les traités européens sont à l’abri de tout vote du « parlement » de Bruxelles-Strasbourg ! Ils s’appliquent mécaniquement, et définitivement ! Quant à la politique monétaire, elle est fixée par la Banque centrale européenne de Francfort, à qui les traités garantissent une totale indépendance ! Si, par miracle, une majorité d’ultragauche était élue au « parlement » le 25 mai, le TSCG resterait quand même en vigueur avec sa « règle d’or » de l’austérité à vie, et les eurodéputés continueraient à travailler dans ce cadre. 

Alors, à quoi servent les eurodéputés ? Pourquoi organiser leur élection ? Pour faire croire au bon peuple que l’Union européenne est un espace démocratique. « L’élection » du 25 mai est une vaste tromperie. Et les grands médias ont beau se déchaîner pour tenter de culpabiliser les « mauvais citoyens » qui ont décidé de faire la grève du vote, ils n’arriveront pas à masquer cette évidence qui s’impose un peu plus chaque jour : voter aux européennes, c’est cautionner un système dictatorial.

PARF comme Payés À Rien Foutre !

Quant aux futurs eurodéputés, on peut se montrer indulgent avec eux en se souvenant que le mot « candidat » est de la même famille que « candide », et croire qu’ils se figurent qu’ils servent à quelque chose. Mais on peut aussi se rappeler un petit reportage d’une chaîne de télé allemande qui jette une lumière crue sur les motivations réelles de la plupart d’entre eux : 


Un système qui dépense autant d’argent pour chouchouter plus de 750 plantes vertes, c’est louche… Pas étonnant que la sécurité du « parlement » de Strasbourg finisse par intervenir et violer grossièrement la liberté de la presse au bout de quelques minutes !

Alors, le 25 mai, nous serons 60% à fêter la victoire de ceux qui ne sont pas dupes de cette grotesque mascarade !

Franz Lieber

http://www.resistance-politique.fr/article-le-25-mai-on-va-gagner-123682933.html
avatar
Résistance politique

Messages : 56
Date d'inscription : 04/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 25 mai, on va gagner !

Message par Laurence CR le Mer 21 Mai - 5:47

Je ne sais pas si une victoire de finalement décider de ne plus lutter... On peut faire ça pour tout alors. Dans les mairies pour commencer...
Le maire est payé trop cher, il prend des décisions forcément impopulaires, on ne peut plus faire valoir notre avis, allez zou, on le laisse faire ?

Pour tout sujet, exagération est mauvaise conseillère :-)

La mascarade, ce n'est pas cette élection, mais le traité qu'on nous a obligé à "accepter"

_________________
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
avatar
Laurence CR

Messages : 228
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

S'abstenir c'est signer un chèque en blanc

Message par PascalCompagnonRavet le Mer 21 Mai - 10:20

J'ai hésité un bon moment pour savoir si je laissais ce post sur le forum ou si je le supprimais. En effet il prône l'abstention aux élections européennes et nos visiteurs pourraient penser que le Front de Gauche cautionne ce texte. J'ai finalement choisi de le laisser parce qu'il donne l'occasion de débattre sur un avis qui est malheureusement partagé par beaucoup de françaises et de français, qui ont voté pour une politique de gauche aux dernières élections présidentielles et qui dégoutés par les trahisons de celui qu'ils ont élu, envisagent de ne pas aller voter, comme ils l'ont fait aux dernières élections municipales : la droite et l'extrême droite s'en frotte  déjà les mains par avance !

Si les français qui souffrent des politiques austéritaires, choisissent en masse de refuser de voter comme les y invite le discours publié ci-dessus, ils rendront un excellent service à ceux qui mettent en œuvre les politiques qu'ils subissent.

Drôles de révolutionnaires ceux qui appellent à laisser le terrain libre aux forces favorables aux logiques patronales et à l'extrême droite !!

C'est bien du contraire dont le peuple français a besoin : porter un coup d'arrêt à cette logique mortifère qui au nom de la préservation des intérêts à court terme du capital financier, appauvri les gens, détricote le modèle social et brade les capacités industrielles de notre pays.

Il faut le rappeler la France n'est pas un pays pauvre. 

Les revenus dont les forces du travail ont été privées ne sont pas partis en fumée.

Ils ont contribué à gonfler les fortunes indécentes de ceux qui prônent les restrictions pour les autres qu'eux mêmes.
Les milliards nécessaires pour financer une croissance utile, ce n'est pas dans la poche des gens qui vivent de leur salaire qu'il convient d'aller les chercher, mais dans celles de ceux qui font leur miel de cette austérité. Les moyens sont connus : par exemple combattre la fraude fiscale rapporterait plus que les 50 milliards que François Hollande veut donner au patronat en appauvrissant les français et en dégradant les services qui leur sont rendu par les administrations locales - par exemple également mettre en oeuvre la fameuse taxe Tobin sur les transactions financières pourrait rapporter 37 milliards http://www.humanite.fr/une-taxe-tobin-sabotee-pour-2016-526142

Oui c'est vrai il faut être en colère contre la corruption des élus du peuple quand elle existe, et contre la trahison de ceux qui tournent le dos aux promesses grâce auxquelles ils se sont fait élire. Il faut être en colère contre ce projet de traité transatlantique que notre gouvernement négocie dans notre dos et qui asservirait encore plus notre pays aux intérêts du capital. Traité que le parlement doit entériner dès que les élections auront été achevées. Mais ne pas aller voter, c'est au contraire laisser les clefs du camion à tout ceux qui sont responsables de tout cela. Il y a une alternative : donner plus de poids au Front de Gauche pour qu'il y ait plus d'élus au Parlement Européen pour faire échec aux mauvais coups, et pour mettre en œuvre une politique de gauche, au service du peuple.



_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer
avatar
PascalCompagnonRavet
Admin

Messages : 209
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 59
Localisation : Auvers sur Oise

http://fdg-sausseron.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 25 mai, on va gagner !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum